File illustration picture showing the logo of car-sharing service app Uber on a smartphone next to the picture of an official German taxi sign in Frankfurt, September 15, 2014. A Frankfurt court earlier this month instituted a temporary injunction against Uber from offering car-sharing services across Germany. San Francisco-based Uber, which allows users to summon taxi-like services on their smartphones, offers two main services, Uber, its classic low-cost, limousine pick-up service, and Uberpop, a newer ride-sharing service, which connects private drivers to passengers - an established practice in Germany that nonetheless operates in a legal grey area of rules governing commercial transportation.    REUTERS/Kai Pfaffenbach/Files  (GERMANY - Tags: BUSINESS EMPLOYMENT CRIME LAW TRANSPORT) Société

#wtf…

Drôle de mésaventure. Une jeune conductrice qui travaille pour la société Uber, a découvert l’infidélité de son compagnon grâce à son travail.

Tout commence lorsque la jeune femme part chercher une cliente à l’aéroport. Très gentille, une conversation cordiale débute entre les deux personnes. Cette dernière lui explique qu’elle allait voir son petit-ami. Seul hic, l’adresse indiquée par le GPS était identique à celle de la conductrice. Le jeune homme sort de l’immeuble pour accueillir sa maîtresse et une dispute éclate.

9k=

L’employée surnommée @Msixelaa a raconté son récit sur Twitter.

« Je brûlais de l’intérieur lorsqu’elle a dit : ‘Je pense que c’est ici, c’est son auto’ »

« Mon homme m’a dit qu’il s’en allait à New York pour voir sa mère qui était à l’hôpital. Il a même fait ses bagages et tout. Je suis restée avec lui la nuit d’avant »

Son histoire est devenue virale à tel point que les internautes lui ont créé le hashtag Uberbae pour la soutenir.

Aujourd’hui, la jeune femme est célibataire…

 


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Translate »